Kellestom par ... METBARRAN

 

"La présente exposition rayonnera sur les cimaises jusqu'au 9 novembre 2016. Un bel automne en compagnie de KELLESTOM, puisque tel est le nom d'artiste du peintre présentement invité, en fait invitéE.

Un pseudo dont certains psy pourraient nous dire qu'il porte en lui cette question de quête identitaire : "quel (quelle) est cet homme". Les psy aiment à nous glisser des puces à l'oreille mais on n'est pas tenu de les y garder plus longtemps, puisqu'en matière d'arts plastiques, de peinture, de graphisme, il est plutôt préférable de faire confiance à ses yeux qu'à ses oreilles -même lorsqu'il s'agit de peinture musicalisée.

KELLESTOM donc peint et n'en est pas à son premier coup d'essai. Ni non plus à sa première exposition dans notre région, notamment en cette région d'Albères qu'elle connaît bien. Formée aux Beaux-Arts à Paris, elle est entrée presque simultanément en "carrière" par la porte hexagonale et par la porte internationale, du côté de la Chine et du côté de l'Afrique du Sud.

Une simple indication pour souligner que la géographie, ses lieux et ses distances, entre les villes et les hommes, jouent chez elle un rôle "générateur". Et joue également comme rôle de "stimulateur" sa représentation dans des manifestations, que ce soit en France ou à New York, et sur les catalogues de galeries aux noms comme la "Little van Gogh" de Bruxelles ou la "Fellini Gallery"de Berlin.

Bref, notre KELLESTOM est une "bougeuse", et tout ce qui bouge est de l'ordre du vivant, même si cela n'est pas clairement exprimé dans un genre, sexué, dans l'Histoire de l'Art, comme du figuratif ou de l'abstrait, dans une esthétique occidentale ou dans une esthétique qui prend ses appuis ailleurs.

Ailleurs et ici, comme couleur et graphisme, une dichotomie que l'on trouve dans son travail, quel qu'en soit le format mais le plus généralement structuré verticalement, traduit par une rencontre parfois télescopée de signes formels ou chromatiques mais majoritairement équilibrés dans un équilibre de verts et rouges comme de blancs et de noirs qui revendiquent pleinement le même titre de couleur que leur potes de palette...

En d'autres temps, KELLESTOM aurait pu être nuagiste, ou lyrique. Mais, elle n'est pas femme d'abstraction totale, ni éprise de nébuleuse pleinement tachiste, car réside en elle un fort attachement au monde et à l'humain, à ses profils, à ses fantômes, à ses masques, un attachement ravivé -car les acryliques parlent à voix haute- par ce jeu de l'ailleurs et de l'ici, de la parisienne et de l'albèrienne, de cette européenne gourmande des quatre points cardinaux, de ce peintre à l'esprit tellement ouvert par le principe et le tribut de bonheur ou d'amertume du voyage, du contact avec d'autres espaces, habitats, gens, et coutumes, qu'il pourrait aujourd'hui peindre les yeux fermés ou bandés.

Ses tableaux sont comme des explorations, jouant -avec vigueur mais sans outrance ni violence- de présences et d'évanescences. Ils nous confrontent à des avènement visuels apaisés, manifestations d'une émotion, d'un désir, d'un souvenir, d'un rêve, d'une absence.

KELLESTOM titre la plupart de ses toiles (bien des fois mixtes, avec des inclusions et des collages d'objets), c'est une habile manière de nous proposer une clef pour pénétrer la cartographie de son univers".

METBARRAN (blog)

 

Kellestom vu par...Philippe-Manuel MERCIER

"... Jouant avec finesse des aplats et des teintes, du clair au sombre, en fonction de la texture et des légères aspérités souhaitées de la matière, elle utilise la technique mixte.

La qualité de son talent, son intense capacité de travail et sa ténacité, mais aussi l'exploration, l'observation autour du monde constituent une source qui alimente sa veine imaginative.De ses voyages naît l'inspiration qui apporte à son travail ce regard porté sur l'inconnu, sa découverte, son étude.

Sa sensibilité n'est pas éliminée, elle est devenue un contenu spirituel transmis de façon immédiate, hors des formes connues. Ce processus engendre un espace "multidimensionnel" "une poétique de l'espace naturel", pour s'en imprégner et le pénétrer de plus en plus profondément, pour exalter la lumière et les paysages dans l'abstraction.

Kellestom développe une peinture gestuelle, dans laquelle elle restitue son ressenti. Cette renaissance à elle-même exprime la révolution de prise de conscience en tant que "femme spiritualité": c'est l'émergence d'une abstraction lyrique organique.

Ces oeuvres témoignent d'une harmonie qui permet au plus grand nombre l'accès à la peinture contemporaine, et pour cela nous la remercions infiniment.

Philippe-Manuel Mercier 
le 7/10/2016

 

  Vernissage Espace des Arts - LeBoulou

Espace des Arts - Le Boulou 

Kellestom par ... Osama Khalil

Couleurs éthérées et volumes évanescents, loin de renforcer le sentiment de l’aliénation, effleurent l’intervalle entre vide et création, intervalle pré figuratif où les formes et les lieux sont en instance d’être.

Les oeuvres de Kellestom témoignent d’une mystique post-moderne, ayant réussie sans amertume, à faire le deuil de l’ère moderne. Clés, verrous, fils électriques é détournés de leurs emplois et de leurs fonctions : les clés ouvrent les portes des songes et les fils raménent de la déchirure à la sérénité.

Dans ses toiles, peinture, collage, Kellestom devine la présence d’un réel infra matériel oscillant entre figuration et abstraction.

Par la présence impalpable de l’humain perdu en coquelicot dans l’étendu minéral, l’artiste offre à celui qui découvre sa peinture ce que Victor Hugo appelait les vivants indistincts de l’espace.


Osama Khalil
Philosophe Directeur de l'Espace Le Scribe-L'Harmattan
21bis, rue des Ecoles 75005 Paris

Visiter l'atelier de kellestom

L'atelier se situe dans les Pyrénées Orientales (66740) , entre mer et montagne, avec une vue sur le Mont Canigou, la montagne sacrée de Catalans.

A mi-chemin entre  Argelès-sur-Mer et la station thermale Le Boulou

N° de siret : 479 332 066 00055
Maison des Artistes : C586572

Kellestom par ...Jean-Paul Savignac

 

Kellestom, peintre contemporain, passionnée par les mots, traduit sa pensée par l’image.